L'Écho des femmes de la Petite Patrie

Toute seule c'est difficile, ensemble tout est possible !

L'Écho des femmes de la Petite Patrie est un centre de jour qui s'adresse à toutes les femmes, quel que soit leur âge, leur état civil, leur origine, leur religion ou leur orientation sexuelle.

6032, rue St-Hubert (angle Bellechasse)
Montréal
H2S 2L7
Téléphone : 514-277-7445
Fax : 514-277-1689
Courriel : echo@echodesfemmesdelapetitepatrie.org

L'Écho des femmes de la Petite Patrie

25 juin 2018

L'Écho est ouvert cet été !

Été 2018

Les inscriptions aux activités débuteront mercredi le 27 juin prochain, dès 13h30, au téléphone ou en personne.

À partir de cette date, les périodes d'accueil téléphonique sont le lundi, mardi, mercredi, de 9h30 à 12h (514-277-7445), et les périodes d'accueil sur place sont le mardi et mercredi, de 13h30 à 16h30.

Chaque jeudi de l'été, une sortie est prévue, et c'est gratuit ! Inscription requise.

Au plaisir de vous voir cet été !

Pour télécharger notre programmation pour l'été 2018 en format PDF : cliquez ici.

 

14 juin 2018

Déclaration à l'Assemblée nationale en appui au Manifeste des femmes de la Petite-Patrie

Le député Gabriel Nadeau-Dubois a fait une déclaration à l'Assemblée nationale jeudi dernier, en appui au Manifeste des femmes de la Petite-Patrie afin de dénoncer les violences faites aux femmes. Merci pour cet appui !

D'ailleurs, le Manifeste a récolté plus de 132 signatures lors de l'évènement du 8 mars dernier qui avait lieu dans la Petite-Patrie, dans le cadre de la Journée internationale des femmes. Une solidarité qui mérite d'être entendue !

Nous nous assurerons que les revendications du Manifeste soient entendues de tous les députés du quartier afin d'obtenir entre autres un engagement politique de leur part envers les violences faites aux femmes.

Vous pouvez lire les autres revendications sur le Manifeste en cliquant ici.

 

12 juin 2018

L'Écho sera ouvert cet été !

soleil
    Voici quelques dates d'ici le début des activités d'été :
  • Fiesta de mille mercis, pour souligner l'implication des bénévoles et militantes cette année : mercredi 20 juin, 16h à 19h
  • Lancement du programme d'activités estivales et journée d'inscription : mercredi le 27 juin de 13h30 à 16h30

Veuillez prendre note que l'accueil sur place sera fermé les semaines du 11,18 et 25 juin.

Vous pouvez laisser un message et nous vous rappellerons dans les plus brefs délais : 514-277-7445

 

28 mai 2018

L'assemblée générale annuelle de L'Écho des femmes de la Petite Patrie arrive à grands pas !

Une autre année vient de s'écouler à l'Écho des femmes, une année bien remplie par des actions, des nouvelles activités et des imprévus. Et que dire de la belle participation de nos membres à l'Assemblée générale extraordinaire d'avril dernier sur la modification des Règlements généraux. Nous sommes fières de dire que la vie associative et démocratique du Centre se porte bien, qu'on dénote une belle participation et que les membres tiennent à ce que l'Écho rayonne et réponde aux besoins d'une plus grande diversité de femmes.

L'Assemblée générale annuelle (AGA) sera le moment incontournable pour faire le point sur l'année 2017-2018 et décider ensemble de nos priorités et de nos recommandations pour l'année qui vient. De plus, c'est à ce moment qu'on élira les membres du Conseil d'administration. La présence des membres est précieuse et très importante !

Pour avoir le droit de vote vous devez être membre.

Vous avez jusqu'au 6 juin pour vous inscrire au 514 277-7445

    Horaire :
  • À 10h : Atelier interactif « mieux vivre ensemble »
  • À 12h : Dîner (pour les inscrites seulement)
  • À 13h : Assemblée générale annuelle
    Lieu :
  • 425 rue Beaubien Est, métro Beaubien (sous-sol de l'Église St-Édouard)

8 mai 2018

Rassemblement contre les électrochocs samedi le 12 mai !

Rendez-vous à la place Émilie-Gamelin,
au métro Berri-UQAM,
à 11h, samedi le 12 mai.
L'Écho des femmes y sera !

Pourquoi l'Écho des des femmes participe à ce rassemblement ?

À tous les ans, lors de la fin de semaine de la fête des mères, le comité Parechoc, issu du groupe Action autonomie en santé mentale, invite les groupes alliés à se rassembler au Parc Émilie-Gamelin pour dénoncer la pratique des électrochocs alors que nous avons encore peu d'informations sur les risques/bienfaits de cette pratique.

Le recours aux électrochocs augmente partout au Québec et sont surtout administrés aux femmes âgées. Nous nous inquiétons du peu d'information que nous avons et nous réclamons du gouvernement des études sérieuses sur les impacts de ce traitement. Assister au rassemblement, c'est aussi une bonne façon d'en apprendre plus sur ce sujet. À chaque année, l'Écho y participe.

L'an dernier, malgré une baisse de 40% du nombre d'électrochocs administrés au Québec, les manifestantEs ont vivement réagi au fait que des électrochocs étaient administrés à des jeunes de 14 ans et moins et ont dénoncé l'inaction du ministre Gaétan Barrette. Les manifestantEs ont réitéré la demande d'interdiction de cette pratique violente et dégradante, qui a cours sans aucun encadrement gouvernemental et qui affecte surtout des femmes âgées.

Bien que le comité Parechocs demande l'interdiction de la pratique, à L'Écho nous avons une position qui rejoint plutôt l'expérience des femmes du Centre. Nous sommes conscientes que les électrochocs peuvent aider des femmes et ont aidé des femmes par le passé à améliorer leur état de santé mentale. Ce que nous déplorons, c'est le manque d'informations et le besoin d'avoir un débat public, que cette pratique soit placée sous haute surveillance, mais SURTOUT, que toutes aient accès à l'information pour une prise de décision LIBRE et ÉCLAIRÉE.

L'Écho des femmes est donc en solidarité avec le comité Pare-Chocs, pour demander que le traitement aux électrochocs soit plutôt placé sous haute surveillance et fasse l'objet d'un débat public.

 

8 mai 2018

Offre d'emploi -
Intervenante étudiante pour l'été

L'Écho des femmes est à la recherche d'une intervenante étudiante pour l'été dans le cadre du programme d'Emploi Été Canada.

    Conditions d'admissibilité :
  • Avoir 30 ans et moins
  • Avoir été étudiante à temps plein pour l'année 2017-2018
  • Retourner aux études à temps plein pour l'année 2018-2019
    Responsabilités et tâches principales :
  • La travailleuse d'été assumera surtout l'intervention et l'organisation d'activités, en plus des tâches telles que:
  • Assurer l'accueil, l'écoute, et l'accompagnement des femmes
  • Coordonner et animer des activités estivales (sorties, activités au Centre, etc.)
  • Organiser la base de données et préparer des grilles d'inscription sur Excel et FileMaker
  • Collaborer à toutes autres tâches connexes
    Exigences :
  • Expérience en animation et en intervention féministe, informelle et en situation de crise
  • Aptitudes en gestion de conflits
  • Démontre du leadership et de l'initiative
  • Expérience en organisation d'activités
  • Bonne maitrise du français parlé et écrit
  • Bonne connaissance de l'informatique sur MAC, de la suite Office (surtout Word et Excel) et de FileMaker (logiciel de base de données)
    Qualités recherchées :
  • Être féministe
  • Initiative, autonomie et sens de l'organisation
  • Polyvalence, flexibilité et capacité d'adaptation
  • Motivation et débrouillardise
  • Avoir envie de travailler dans un milieu de vie plein de surprises et d'humour !
    Conditions de travail :
  • Entrée en poste : 11 juin 2018
  • Fin de contrat : 31 août 2018 (12 semaines de travail)
  • Temps plein, 30 heures par semaine
  • Taux horaire : 15$/heure

Comment postuler :

Faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre expliquant votre intérêt à travailler pour L'Écho des femmes de la Petite Patrie à l'adresse courriel suivante :
Comité de sélection
selection@echodesfemmesdelapetitepatrie.org

Seules les candidates retenues seront contactées.

Date limite pour postuler :
Le lundi 28 mai 2018

 

20 avril 2018

Appel à voter pour les prix Orange et Citron 2018 de l'AGIDD-SMQ

Prix Orange et Citron 2018

Pour voter, c'est ici : https://fr.surveymonkey.com/r/2018poc_agidd

Qui peut voter ?

Toute personne qui vit ou qui a vécu un problème de santé mentale & toute personne intéressée à la question du respect des droits des citoyens vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale.

La petite histoire des prix Orange et Citron

Le concours des prix Orange et Citron est une initiative de l'AGIDD-SMQ. Cet évènement annuel vise à mobiliser autour de la question du respect des droits des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale.

C'est une façon concrète et originale de démystifier « la folie » dans son langage et dans son essence tout en permettant aux personnes de s'approprier un certain droit de regard sur cette société qui trop souvent les exclut ou les marginalise. C'est une occasion qui leur permet de reprendre du pouvoir en ayant droit au chapitre, en devenant juge plutôt qu'accusé.

Le prix Orange 2018 sera remis à une personne, un groupe, une association ou une institution qui s'est illustré, en 2017, de par son implication pour le respect des droits des personnes vivant un problème de santé mentale.

Le prix Citron sera décerné à une personne, un groupe, une association ou une institution qui, de par son implication, est allé à l'encontre du respect des droits des personnes vivant un problème de santé mentale en 2017.

Remise de prix le 29 mai 2019

La remise de prix aura lieu le mardi 29 mai dans le cadre d'un 5 à 7 au Centre Saint-Pierre, à Montréal.

 

9 avril 2018

Exposition éphémère qui se termine le 11 avril

Lanternes

Dans le cadre du projet de créativité « Au-delà des modèles : Portraits de femmes » qui s'est déroulé tout au long de l'année à L'Écho des femmes de la Petite Patrie, nous sommes fières de vous présenter une exposition de lanternes qui ont été conçues et fabriquées par des femmes tout au long du projet, accompagnées de l'artiste Lucie Robert, créatrice et coordonnatrice.

Les lanternes sont exposées sur la rue St-Hubert, dans les vitrines de plusieurs commerces. Venez y jeter un coup d'oeil en vous promenant sur la Plaza, ça vaut le détour !

Le projet est soutenu financièrement par :
Caisse Desjardins du Coeur-de-l'Île
Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal
Diasol
Ville de Montréal

 

27 mars 2018

En prévision du dépôt du budget provincial, l'Écho des femmes de la Petite Patrie publie une vidéo dans le cadre d'Engagez-vous pour le communautaire !

En prévision du dépôt du budget, des femmes ont produit une vidéo pour appuyer les revendications de la campagne Engagez-vous pour le communautaire !

M. Couillard et M. Leitao, soutenez les organismes communautaires !

- EngagezvousACA
- FRACA Montréal
- TROVEP de Montréal
- Coalition contre la pauvreté de La Petite-Patrie

 

 

16 mars 2018

La soirée spectacle féministe le 8 mars dernier fut un succès !

8 mars 2018

Près de 200 femmes se sont rassemblées le 8 mars dernier, au 425 Beaubien Est dans la Petite-Patrie, pour souligner la Journée internationale des femmes. De nombreuses prestations artistiques se sont déroulées pendant la soirée en plus de rendre hommage à plusieurs femmes inspirantes par deux expositions: une expo-photo de femmes de partout dans le monde qui continuent de nous inspirer au quotidien, ainsi qu'une exposition de lanternes du projet « Au-delà des modèles », sur lesquelles ont été dessinées des femmes inspirantes dans la vie de celles qui ont réalisé le projet. Finalement, le prix hommage Sœur Madeleine-Gagnon 2018 a été remis cette année à Sœur Jeannine Bourget de la communauté des Sœurs de la miséricorde, une femme de conviction aux multiples talents qui est au cœur de la mise sur pied de Halte La ressource. Elle travaille sans relâche afin que les familles et particulièrement des mères monoparentales du quartier puissent avoir un milieu de vie où se tissent des liens significatifs et solidaires. Merci !

Cet évènement n'aurait pu être possible sans la contribution de nombreuses femmes et groupes. Un merci tout spécial à l'équipe de coordination de la Coalition 8 mars de la Petite-Patrie : Action Travail des Femmes - ATF, Centre N A Rive, COPSI, L'Écho des femmes de la Petite Patrie, Nourri-Source Montréal, Pastorale sociale Petite-Patrie, Regroupement des Tables de Concertation de la Petite-Patrie, Tandem Rosemont-La Petite-Patrie, et les autres membres de la Coalition et groupes en soutien.

Merci aux bénévoles qui se sont jointes sur place pour nous aider.

Et merci à :
L'animatrice de la soirée : Maguy Mettelus
Dj Mike
Aux artistes :
- Lucie Robert
- Soraya Benites
- Marie-Fausta Jean-Maurice Baptiste
- Marie Célie Agnant
- Alyssia Tranoris

Cet événement n'aurait pas été possible sans leur contribution financière :
- Bureau d'Alexandre Boulerice, député fédéral
- Bureau de Gabriel Nadeau-Dubois, député provincial
- Regroupement des Tables de Concertation de la Petite-Patrie
- Et pour le soutien au projet « Au-delà des modèles » :
- Caisse Desjardins, Diasol et la Ville de Montréal

Commanditaires et collaborateurs :
- Fleuriste Chez Daniel
- Boulangerie la Miche Dorée
- Boulangerie Le Pain dans les voiles
- Café SANTROPOL
- L'épicerie Pizza Motta
- Marché Royal Plus
- Pousse l'ananas
- Patisserie ALATI-CASERTA
- Centre de Ressources et d'Action Communautaire (CRAC)
- Pharmacie Jean-Coutu
- Confiserie fine L'ARTESANAL
- Chocolaterie Juliette et Chocolat
- Librairie Renaud-Bray
- Rôtisserie St-Hubert Express
- Chez Motta
- La Miche Dorée
- Spa Ovarium

 

23 février 2018

Billets disponibles pour la
Soirée-spectacle féministe !

Journée internationale des femmes 2018

Quand : 8 mars 2018
Où : 425, rue Beaubien Est
Coût du billet : contribution volontaire
Soirée non-mixte (soirée pour femmes seulement)

    Procurez-vous un billet avant le 6 mars
    dans les endroits suivants :

  • Action travail des femmes
  • Alternative-Naissance
  • Centre N A Rive
  • COPSI
  • L'Écho des femmes de la Petite Patrie
  • Grossesse Secours
  • Nourri-Source Montréal
  • Pastorale sociale de la Petite-Patrie
  • RTCPP
  • Tandem Rosemont-Petite-Patrie

Pour informations, veuillez contacter : 514-277-7445

 

8 février 2018

Porte ouverte jeudi le 15 février 2018

L'Écho des femmes de la Petite Patrie ouvre ses portes aux femmes qui habitent la Petite-Patrie ou Montréal ainsi qu'aux organismes et élu.es jeudi le 15 février 2018, de 15h à 19h.

Venez découvrir ou redécouvrir votre centre de femmes à l'occasion de cette porte ouverte et vous inscrire à nos activités. Chorale, ateliers thématiques, sexologue, avis juridiques, sortie à la cabane à sucre, soupe du mois, groupe d'entraide, il y en a pour tous les goûts, pour les jeunes et les moins jeunes, pour les nouvelles arrivantes et leur famille... Venez avec vos enfants ou petits-enfants, votre mari, vos ami.es !

Pour plus d'informations ou pour recevoir le programme d'activités : 514 277-7445

Le Centre est accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

11 janvier 2018

Bonne année 2018 à toutes !

Bonne année 2018

Tout le mois de janvier, l'accueil sera ouvert les mercredis de 13h30 à 16h30. Vous pouvez également nous téléphoner si vous avez besoin d'aide, pour des renseignements ou pour parler à quelqu'un.

Nous finalisons le programme d'activités pour l'hiver et le printemps ! On vous en donne des nouvelles très bientôt !

 

6 décembre 2017

DROP DE BANNIÈRE CE MATIN SUR LE VIADUC ST-DENIS !

6 décembre 2017

Très tôt ce matin, 11 femmes ont placé une bannière sur le viaduc pour dénoncer les violences faites aux femmes ! Elles souhaitent lancer un appel à la population pour que toutes et tous se mobilisent pour mettre fin à la violence systémique.

Bravo à toutes ! On est mobilisées et on résiste !

Voir notre page Facebook

 

30 novembre 2017

12 jours d'action pour dire NON aux violences faites aux femmes !

ruban blanc

Dans le cadre des 12 jours d'action contre les violences faites aux femmes, L'Écho a plusieurs évènements prévus pour sensibiliser la population de la Petite-Patrie afin de mettre fin aux violences faites aux femmes, en plus de commémorer la tragique tuerie du 6 décembre 1989 à la Polytechnique, dirigée envers des femmes.

 

* Première action à faire maintenant !
Nous vous invitons à envoyer un message à vos élu.es pour renforcer le contrôle des armes à feu au Canada par le lien suivant :

http://polysesouvient.ca/appui-controle-des-armes/mesures-federales-oct-2017/

    * Activités lors de la journée du 6 décembre

  • AM : Action de visibilité surprise ! Suivez-nous sur Facebook le jour du 6 décembre pour découvrir ce que c'est : www.facebook.com/echocentredefemmes
  • 16h à 17h30 : Venez nous aider à distribuer des rubans blancs au métro Beaubien
    pour commémorer la tuerie à la Polytechnique de 1989, mais aussi pour sensibiliser la population afin de mettre fin, tous et toutes ensemble, aux violences faites aux femmes. Rendez-vous au métro Beaubien à 16h.
  • 17h30 à 19h : Les belles rencontres avec Mélissa Blais
    Vous désirez savoir pourquoi nous continuons de commémorer le 6 décembre, 28 ans plus tard ? Venez discuter du devoir de mémoire dans les luttes des femmes avec Mélissa Blais !
    Grignotines et café fournis
    Contribution volontaire
    Inscrivez-vous sur Facebook ou par téléphone : 514-277-7445
    Rendez-vous à l'Écho pour 17h30 (6032, rue St-Hubert)
    Lien : https://www.facebook.com/events/123430378344629/

 

26 octobre 2017

Les mardis plaisir : Poils et sexualité féminine

Il y a de nombreux tabous entourant le poil, surtout lorsqu'il se retrouve sur le corps des femmes ! Quelle est votre position sur le poil ? Pourquoi est-ce que c'est un sujet si tabou, alors qu'autrefois les femmes portaient le poil ? Est-ce seulement une mode ? Est-ce une question féministe ? Venez en parler avec notre animatrice invitée, poser vos questions, échanger sur votre point de vue.

Les mardis plaisirs sont des moments pour discuter, en présence d'animatrices invitées ayant une formation en sexologie, de sujets touchant l'intimité et la sexualité.

  • Café et biscuits offerts
  • Inscription requise : en laissant un message au 514-277-7445
  • Heure et date : Mardi 14 novembre, de 14h à 16h
  • Coût : Contribution volontaire

 

26 octobre 2017

Les Belles rencontres : Comprendre la gauche et la droite en politique avec Jeanne Reynolds !

De quoi parle-t-on lorsqu'on dit « la gauche » et « la droite » ? Pour plusieurs ce sera une immersion dans le langage politique, pour d'autres, ce sera un moment privilégié de pousser vos connaissances et donner votre avis sur l'utilisation de ces termes !

Vous êtes invitée à participer à une discussion sur la gauche et la droite dans le langage politique, animé par Jeanne Reynolds, militante féministe qui a entre autres été co-porte parole de la CLASSE (Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante) lors de la grève étudiante en 2012.

L'objectif des Belles rencontres est d'offrir des moments de discussion sur les luttes des femmes, la politique et l'actualité avec des femmes inspirantes !

  • Inscription requise : en laissant un message au 514-277-7445
  • Heure et date : 14 novembre de 17h à 19h
  • Événement site web :
    www.facebook.com/echocentredefemmes
  • Coût : Contribution volontaire

 

26 octobre 2017

Femmes âgées, lesbiennes invisibles avec Line Chamberland

* Cette activité est offerte aux personnes d'identifiant comme femme seulement, qui sont lesbiennes, ou attirées par des femmes, ou en questionnement sur leur orientation sexuelle.

En compagnie de Line Chamberland, professeure du département de sexologie de l'UQAM et titulaire de la chaire de recherche sur l'homophobie, venez discuter sur le thème des lesbiennes âgées. Du café et des croissants seront offerts.

Comme le dit Line Chamberland elle-même : « J'ai écrit ces mots il y a une quinzaine d'années : les lesbiennes vieillissantes sont perçues comme des femmes âgées et leur sexualité est occultée. Aujourd'hui encore, les lesbiennes aînées demeurent invisibles, à tout le moins dans la sphère publique. Pour autant, ces lesbiennes vivent-elles dans l'isolement pour ce qui est de leur vie privée ? Les travaux récents montrent plutôt un portrait diversifié, ni noir ni rose. Quelles sont leurs conditions de vie ? Qu'en savons-nous ? ».

  • Inscription requise : en laissant un message au 514-277-7445
  • Heure et date : 19 novembre de 10h30 à 13h
  • Événement site web :
    www.facebook.com/echocentredefemmes
  • Coût : Contribution volontaire

 

26 octobre 2017

5 à 7 : L'importance du devoir de mémoire dans les luttes des femmes avec Mélissa Blais

Dans le cadre des 12 jours d'actions contre les violences faites aux femmes, nous avons le plaisir d'accueillir Mélissa Blais, auteure du livre J'haïs les féministes : le 6 décembre 1989 et co-directrice des ouvrages collectifs Le mouvement masculiniste au Québec pour échanger sur l'importance du devoir de mémoire dans les luttes des femmes.

Nous profiterons de son passage à L'Écho des femmes pour discuter avec elle de l'importance de se souvenir des femmes qui ont lutté avant nous, mais aussi de l'importance de se rappeler des évènements tragiques qui sont survenus dans un contexte où les violences étaient et sont encore trop souvent passées sous silence. Rappelons-nous qu'à l'époque, la tuerie à la Polytechnique de 1989 n'avait pas été soulignée comme étant une tuerie contre les femmes. On parlait plutôt d'un tueur fou, sans mentionner que la raison de la mort de quatorze étudiantes était parce qu'elles étaient des femmes.

Venez échanger, poser des questions ou vous présenter par devoir de mémoire collective, en compagnie de Mélissa Blais.

L'objectif des Belles rencontres est d'offrir des moments de discussion sur les luttes des femmes, la politique et l'actualité avec des femmes inspirantes !

  • Inscription requise : en laissant un message au 514-277-7445
  • Heure et date: 6 décembre de 17h à 19h
  • Événement site web :
    www.facebook.com/echocentredefemmes
  • Coût : Contribution volontaire

 

7 septembre 2017

Journée portes ouvertes et inscription - Jeudi 14 septembre 2017

automneÉté 2017

Le programme d'activités pour l'automne est enfin sorti !

Pour télécharger notre programmation pour l'automne 2017 en format PDF : cliquez ici.

Venez découvrir votre centre de femmes de quartier durant cette journée Portes ouvertes où tout le monde est bienvenu ! Que ce soit pour prendre un bon café ou pour rencontrer d'autres femmes, vous êtes invitée à redécouvrir votre centre de femmes. Ce sera aussi le début des inscriptions pour les activités de l'automne. On a hâte de vous rencontrer !

  • Horaire : de 15h à 19h.
  • Grignotines et breuvages sur place
  • Info : 514-277-7445

 

27 avril 2017

L'Écho des femmes vous invite à participer au 11ème rassemblement pour dénoncer l'utilisation d'électrochocs en psychiatrie !

electrochocs

À l'occasion de la Fête des Mères, un important rassemblement aura lieu le 13 mai prochain à Montréal pour demander une plus grande surveillance et un débat public sur l'utilisation des électrochocs en psychiatrie.

Pourquoi l'Écho y participe à chaque année ?

Les deux tiers des électrochocs sont donnés à des femmes. Selon des données obtenues par le comité Pare-chocs, 50% des électrochocs seraient donnés à des femmes de 50 ans et plus et 41% à des personnes âgées de 65 ans et plus.

Près de 10% seraient administrés à des femmes de 80 ans et plus. Rappelons que, selon une étude récente, les électrochocs causent plus de dommage chez les femmes et les personnes âgées.

Le nombre de séances d'électrochocs avait doublé au Québec entre 1988 et 2003. Aujourd'hui, on les compte toujours par milliers.

Ce traitement doit être placé sous haute surveillance et faire l'objet d'un débat public, maintenant !

L'Écho des femmes souhaite obtenir plus d'informations sur la manière dont les électrochocs sont donnés et souhaite faire de la pression pour que soit mieux encadrée la pratique et qu'elle cesse d'être donnée si les professionnels ne sont pas en mesure de permettre aux personnes de faire un choix éclairé.

Joignez-vous à nous lors de ce rassemblement :

  • Quoi : Rassemblement « Disons NON aux électrochocs »
  • Quand : Le samedi 13 mai 2017, Rendez-vous au métro Beaubien à 10h30 (billets d'autobus fournis)
  • Où : Le rassemblement a lieu à la Place Émilie-Gamelin (métro Berri-UQAM, rassemblement côté de Maisonneuve entre St-Hubert et Berri)
  • Organisé par : Le comité Pare-chocs d'Action autonomie

 

27 avril 2017

L'Écho des femmes de la Petite Patrie pose des silhouettes contre l'austérité !

silhouettes

Dans le cadre de la semaine d'actions des centres de femmes contre l'austérité, du 24 au 28 avril, le comité action de l'Écho des femmes a mobilisé ses membres afin de revendiquer un réinvestissement massif dans les services publics.

« Les femmes vivant dans la pauvreté, plus jamais! Solidaires un jour, solidaires toujours pour revendiquer des meilleures conditions de vie, particulièrement pour les femmes ! ».

Ces revendications des femmes ont été affichées parmi plusieurs autres sur des silhouettes humaines qui ont été confectionnées et sont affichées devant l'organisme depuis jeudi. Si vous passez devant le 6032, rue St-Hubert, vous pourrez voir le résultat de cette action de visibilité qui fait partie d'une campagne nationale des centres de femmes du Québec.

Bravo aux femmes de l'Écho !

 

31 mars 2017

Partez à la découverte de la Petite-Patrie avec les femmes de l'Écho des femmes de la Petite Patrie !

Les femmes de l'Écho nous racontent en image leur lien avec le quartier de la Petite-Patrie. À découvrir sur le mur du Marché Tradition, 1200 rue Beaubien, coin de la Roche.

Un très grand merci à ces sept femmes généreuses, à Lucie Robert qui a accompagné et fait vivre le projet et à Diasol qui l'a soutenu.

Petite revue de presse :

Montréalité, MATV

Journal Petite-Patrie, 10 mars 2017

 

13 mars 2017

Une place à soi.
Cartographie de femmes

Murale

Venez découvrir la murale réalisée par les femmes de l'Écho des femmes de la Petite-Patrie dans le cadre d'un projet de médiation culturelle réalisé avec l'artiste Lucie Robert et Diasol. Elle est affichée au Marché Tradition, 1200 Beaubien Est.

 

1 mars 2017

Venez fêter la journée internationale des femmes avec nous le 8 mars !

Mercredi le 8 mars prochain, à l'occasion de la Journée internationale des femmes, la Coalition 8 mars invite les femmes du quartier à venir célébrer ensemble les avancées réalisées vers l'égalité au Centre N'Rive à 16 heures. À cette occasion, le prix Sœur Madeleine-Gagnon sera remis à une femme qui a contribué de manière significative à l'avancement des conditions de vie des femmes du quartier.

Plusieurs surprises sont au programme de la soirée, dont l'inauguration de l'œuvre sur bannière « Une place à soi » au Marché Tradition à 15h. C'est dans le cadre d'un projet de médiation culturelle sur le thème de la cartographie et l'expérience d'habiter, appuyé par Diasol, que l'œuvre a été réalisée par l'artiste Lucie Robert et un groupe de femmes de L'ÉCHO.

Sur le thème de l'égalité sans limites et dans une ambiance festive, cette soirée sera aussi l'occasion de se mobiliser pour lever les barrières dressées devant cette égalité : la discrimination systémique en emploi sera particulièrement mise de l'avant.

 

14 novembre 2016

En quête d'aînées... c'est parti !

Nous sommes fières de démarrer notre projet En quête d'aînées, qui va nous permettre de mieux connaître les besoins et les aspirations des femmes aînées du quartier !

Vous êtes une femme aînée ? Vous travaillez avec des femmes aînées de la Petite-Patrie ? Vous côtoyez des femmes aînées ? Vous voulez connaître leurs conditions de vie dans le quartier ? Alors n'attendez plus et remplissez le questionnaire En quête d'aînées, ou aidez des femmes aînées à le remplir. Vous nous permettrez ainsi à dresser un portrait des femmes de plus de 60 ans dans le quartier. Les résultats seront dévoilés le 8 mars, lors de la Journée internationale des femmes.

Avec les résultats de l'enquête, nous espérons être en mesure de mieux comprendre les besoins de ces femmes pour que nous puissions ensuite, travailler ensemble, comme quartier, à l'amélioration de leurs conditions de vie.

    Pour remplir le questionnaire :
  • Vous pouvez avoir accès à la version en ligne ici : fr.surveymonkey.com/r/projetainees
  • Vous pouvez organiser une séance collective de « remplissage » du questionnaire. Appelez-nous, nous serons ravies de venir l'animer (514-277-7445)
  • Si vous voulez que nous vous portions des questionnaires, appelez-nous ! (514-277-7445)

 

24 octobre 2016

Formation féministe en santé mentale pour les travailleuses, travailleurs et bénévoles des groupes du quartier
de la Petite-Patrie

Vous intervenez auprès de personnes en détresse psychologique ? Vous souhaitez connaître et expérimenter une approche féministe attentive aux inégalités ? Vous souhaitez prendre soin de votre santé mentale comme travailleur ou travailleuse ?

Venez vous ressourcer, réfléchir, vous outiller et passer à l'action les 17 et 24 novembre de 10h à 16h ! CLSC de la petite-Patrie.

    La formation vous donnera accès à :
  • des outils qui guideront vos interventions ;
  • une approche féministe en santé mentale qui vous permettra de mieux comprendre et dénouer des situations auxquelles vous êtes confronté.es dans votre quotidien ;
  • des moyens pour prendre soin de votre santé mentale comme intervenant.e.

Pour plus d'informations :
514-277-7445

 

19 octobre 2016

Une marche pour la fin de la pauvreté


Les femmes de l'Écho des femmes de la Petite patrie ont choisi de dénoncer la pauvreté et de souligner nos 30 ans d'existence, 30 ans de luttes et 30 ans de solidarités dans le quartier en organisant une parade festive le 17 octobre ! Nous étions une soixante à marcher. Demander de mettre fin à la pauvreté ce n'est pas une question de charité mais de justice et de droits humains ! À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) a diffusé des statistiques concernant la pauvreté à Montréal. En voici un extrait :

« Le nombre des travailleurs pauvres, c'est-à-dire les personnes ayant un emploi, mais vivant avec un revenu en dessous du seuil de la pauvreté, a crû d'environ 30 % dans le Grand Montréal. Parmi ceux-ci, 38 % sont des chefs de famille monoparentale de moins de 30 ans, en majorité des femmes. De plus, 27 % des immigrants récents sont des travailleurs pauvres; ils sont 5 fois plus à risque que les non-immigrants (6 %) de l'être ».

 

Lire l'article dans le Journal Métro du 17 octobre 2016 :

 

11 octobre 2016

Le 17 octobre, nous soulignons
nos 30 ans !
Vous êtes toutes et tous convié.es !

30ans

Cela fait déjà 30 ans que l'Écho des femmes de la Petite Patrie est né du besoin des femmes du quartier et de leur volonté de s'unir, de travailler ensemble pour le changement social.

Le 17 octobre, journée internationale pour l'élimination
de la pauvreté, affirmons notre engagement
contre la pauvreté ! Venez marcher avec nous !

Apportez vos instruments, votre bonne humeur
et votre créativité !

Faisons-nous entendre !

    Informations pratiques :
  • Rendez-vous à 15h30 place Hector Prud'homme pour le départ de la parade
  • Retour à la place Hector Prud'homme vers 17 heures

Au plaisir de vous retrouver le 17 octobre !

 

L'Écho des femmes de la Petite Patrie